Notre métier : protéger le plus fragile

Introduction

Dans l’atmosphère et plus précisément dans les espaces de travail, de nombreux microbes circulent. La grande majorité des personnes pensent que la fabrication de produits ou la manipulation d’échantillons biologiques ou chimiques sont des tâches assez simples à réaliser. Bien au contraire, car ils ne doivent en aucun cas être exposés aux bactéries présentes dans l’air.

Ainsi, si vous souhaitez travailler dans un environnement ultra-propre pour la protection de vos préparations, de votre personnel et de l’environnement, on distingue plusieurs solutions, mais la plus efficace est sans doute l’utilisation d’un équipement à flux laminaire.

Qu’est-ce que c’est, comment fonctionne-t-il et quels sont les éléments à prendre en compte pour bien le choisir ? On vous donne les réponses ci-dessous !

Qu’est-ce qu’un filtre HEPA ?

art & illustration

HEPA, pour « High Efficiency Particulate Air » désigne une technologie de filtration d’air. Les filtres HEPA représentent le moyen le plus efficace au monde pour filtrer l’air des saletés, pollens, bactéries et n’importe quelle particule dans l’air ayant une taille supérieure à 0,3.

Il existe différentes classes de filtres HEPA permettant d’apprécier leur efficacité :

  • H10 : le filtre peut bloquer au moins 85 % des particules de 0.3 µm.
  • H11 : l’efficacité passe à 95 %.
  • H12 : le filtre propose un blocage de 99.5 %.
  • H13 : 99.95 % des micro-particules au moins sont capturées.
  • H14 : presque toutes les particules sont absorbées avec une efficacité de 99.995 %.

L’efficacité des filtres HEPA H14 est comprise entre : 99,995% et 99,9994% des particules supérieures ou égales à 0,3 µm (selon EN 1822)et crée une zone de travail ISO de classe 3.
Ces filtres sont devenus plus performants au fil des années permettant ainsi de satisfaire la demande croissante d’amélioration de la qualité de l’air notamment pour les industries technologiques, comme l’aérospatiale, l’industrie pharmaceutique, l’industrie de l’électronique, les hôpitaux ou encore les laboratoires de recherche.

Quel est le prix d’une hotte à flux laminaire ?

budget

L’investissement pour l’acquisition d’une hotte à flux laminaire se chiffre en moyenne entre 3 000 € et 10 000 €. Le prix varie en fonction de son type de protection (protection de la manipulation et/ou protection du manipulateur), de la taille de l’équipement et des options choisies.
Lors de l’achat d’une hotte à flux laminaire, Noroit vous proposes de souscrire un contrat ou visite de maintenance permettant de vérifier l’état général de l’équipement et son fonctionnement correct. L’attention est portée principalement sur l’efficacité des filtres absolus, garants de la stérilité du volume de travail et de la protection biologique des utilisateurs. Effectivement, il est conseillé de remplacer les filtres tous les 4 à 5 ans, et les préfiltres tous les ans, afin de maintenir l’appareil dans un état optimal et garantir ainsi sa fonction de protection. Le prix pour la fourniture et le changement de filtres se chiffre entre 150,00 € et 1 500,00 €.

Quel flux choisir ?

Il existe actuellement deux grandes sortes de flux laminaire : le flux horizontal et le flux vertical.
Le flux d’air unidirectionnel horizontal : les hottes équipées d’un flux laminaire horizontal donnes, par exemple, la possibilité de véritablement évacuer les particules sans effet de turbulences. L’air entre dans la hotte via un système filtrant horizontal et ressort à travers une grille perforée. Le flux d’air évite ainsi l’accumulation des contaminants générés à l’intérieur de la zone dite « propre » en les entraînant vers la surface de reprise de manière la plus rapide.
Le flux d’air unidirectionnel vertical : le flux vertical, lui, vous permettra d’obtenir la qualité d’air que vous désirez sur la surface de votre hotte. Autrement dit, ce dernier a la particularité d’être efficace sur l’ensemble du volume dans sa largeur, sa hauteur et sa profondeur. Notez tout de même qu’avec ce genre de modèle, vous ne serez pas à l’abri des diverses turbulences. L’air est dans ce cas soufflé à partir d’un système de filtration vertical et repris à travers un plénum vertical équipé de tôles perforées. Le système à flux horizontal est un système très commode, offrant le meilleur rapport efficacité / coût.
En résumé, vous devrez faire votre choix en fonction du positionnement et des caractéristiques de vos échantillons. La manipulation d’un produit à faible épaisseur nécessite, par exemple, une hotte à flux d’air horizontal. Dans le cas contraire, le mieux sera d’opter pour l’autre type de hotte afin d’améliorer au maximum l’évacuation des particules du point d’utilisation.